(514) 596-1010 Réservations WoD du jour
  • 22NOV 2017

    Comment devenir miss Olympia en mangeant des paninis?

    Comment devenir miss Olympia en mangeant des paninis?

    Les médias et les réseaux sociaux nous montrent de plus en plus des images de gens ayant une composition corporelle extrêmement impressionnante, avec une musculature hors pair, autant chez les hommes que les femmes. Laissez-moi vous apprendre que ce n’est pas sans travail et sans suivi nutritionnel adapté que ces corps aux allures surréalistes se sont bâtis. Pourtant, la peur de beaucoup de femmes restent encore bien présente et nous pouvons entendre le murmure de leur pensée nous dire: ‘’ Mais je ne veux pas avoir l’air d’un homme!’’

     

    Je vous écris ce texte pour vous faire part de mon parcours au cours des 3 dernières années et demi, en espérant vous faire saisir quelques points. Commençons du début. En bref, je suis arrivée chez CapOp à 18 ans, avec un poids corporel de 110-112 lbs. Je vous annonce qu’effectivement, une de mes peurs en arrivant ici était ‘’ d’avoir l’air d’un homme’’. La seule image qui me venait en tête de femmes qui levaient des poids, était l’image de femmes faisant du bodybuilding de très haut niveau, sur le podium, avec le minimum de masse graisseuse et un ‘’tan’’ couleur bronze. En réalité, ces femmes ne représentent qu’un infime pourcentage.

     

    Vous voulez savoir ce qui s’est réellement passé? J’ai eu la piqûre du crossfit. Je m’entrainais tous les jours, je faisais la classe de groupe, celle de fondation et probablement un peu d’extra-work à côté. Oui, on ne se mentira pas, c’était beaucoup trop. Et beaucoup trop pour l’apport nutritif que j’avais quotidiennement. Je mangeais environ 2 repas dans ma journée, sans plus. Au début, mes performances sont montées en flèche et je croyais avoir trouvé la clef du succès. Étonnamment, j’ai su garder ce rythme assez longtemps, probablement la jeunesse qui me permettait de continuer. Après un certain moment, l’énergie ni était plus du tout et les progressions étaient en chute libre.

     

    Que ce passait-il donc? Je ne vous apprend rien en vous disant que c’était ma nutrition le problème. Coach Mathieu se tuait de me répéter qu’il fallait que j’augmente mon apport calorique de la journée. J’étais bornée. Je ne voulais pas prendre de la masse musculaire. La simple idée me terrorisait. Puis, petit à petit, j’ai commencé à changer mes habitudes alimentaires. J’ai commencé par fixer mon déjeuner, en mangeant plus que 2 toasts au beurre d’arachides. Pour le reste de ma journée, peu importe ce que je me mettais dans le corps, je m’assurais de manger au moins deux autres fois dans la journée, quelque chose qui ressemble plus ou moins à un repas, pour commencer  à rentrer ça dans ma routine. Pas à pas, le déjeuner était réglé et quoi de mieux que de commencer la journée du bon pied pour corriger le reste, J’ai donc corrigé mon deuxième repas, portion de légumes, de protéines et de gras, et j’étais prête à corriger le troisième et une fois fait, j’ai fini par en rajouter un quatrième et finalement j’ai rajouté une à deux collations au mélange et voilà’ Cela semble simple, mais ne vous trompez pas, ça ne s’est pas passé aussi facilement. Il y a eu des journées plus difficiles que d’autres, il y a eu des rechutes. Cela m’a pris plusieurs mois avant de commencer à avoir une routine qui commence à faire du sens et probablement au moins un an avant de dire qu’on était rendu à l’étape des ajustements par rapport aux portions, entre autre. De plus en plus, je retrouvais de l’énergie pendant les entraînements, les records personnels commençaient à réapparaître. Savez-vous quoi? Je n’ai pourtant pas pris 70 livres de masse tout d’un coup, le temps d’un claquement de doigts. Je suis rentrée au crossfit avec un poids corporel d’environ 110 livres et, aujourd’hui, 3 ans et demi plus tard, je pèse 137-138 livres.
    En bref, le message que j’essaie de passer ici est que non, vous ne prendrai pas de la masse musculaire du jour au lendemain. Même si par chance, il adonnerait que vous fassiez exactement tout comme ces femmes aux allures extravagantes, vous auriez le temps de ralentir la machine avant de vous rendre là, pour vous maintenir au physique que vous auriez atteint, car prendre de la masse musculaire, ca prend du temps, beaucoup de temps.

    Mais de toute manière, au bout de la ligne, savez-vous ce que je me suis rendue compte? L’important n’est pas seulement ce dont vous avez l’air, mais surtout comment vous vous sentez. J’ai cessé de me préoccuper autant de mon apparence à partir du moment où je me suis rendue compte que de manger adéquatement, de lever des poids et de ‘’payer ma vie’’ au gym me faisait sentir bien. Vous avez sûrement déjà entendu: ‘’Un esprit sain dans un corps sain’’, et bien c’est ce que j’ai tenté de faire. J’ai amélioré mon alimentation, j’ai amélioré mes habitudes de vie, j’ai donné tout ce que je pouvais dans le gym et j’ai cessé d’avoir peur de prendre de la masse et honnêtement, le travail que ça m’a pris pour me rendre en a valu la peine, car je pense que c’est le plus beau cadeau que l’on puisse ce faire. Ne vous trompez pas, mon périple n’est pas terminé, mais il n’est pas  trop tard non plus pour commencer le vôtre. Alors, mesdames, faites-vous le plaisir de vous faire ce cadeau.

     

    Coach Sabrina