(514) 596-1010 Réservations WoD du jour
  • 22NOV 2016
    Dorsiflexion et le squat

    Dorsiflexion et le squat

    Regardez n’importe quel jeune enfant s’accroupir pour prendre leur jouet préféré et vous verrez qu’ils ont la forme parfaite d’un squat. Le squat est un modèle de mouvement naturel et fonctionnel que le corps humain est conçu pour exécuter. Cependant, comme nous grandissons, la plupart d’entre nous perdent la capacité naturelle d’exécuter correctement un squat.

    Les raisons sont infinies: rester assis sur une chaise de bureau toute la journée, passer de multiples heures assis dans la voiture, etc.

    C’est pourquoi, aujourd’hui, nous allons adresser l’éléphant dans la pièce. Le Squat. Plus précisément, nous allons parler de la cheville dans le squat et l’impact qu’elle peut avoir sur votre santé, votre performance, votre amplitude de mouvement et votre stabilité.

    Si votre cheville perd ses aptitudes à vous mouvoir, les conséquences se répercutent dans le reste de votre corps. Le patron moteur de votre corps entier peut changer à cause de votre cheville trop rigide et immobile.

    Pour performer un squat avec une amplitude de mouvement complète, les genoux doivent avoir la capacité de se déplacer plus loin que les orteils; ce qu’on appelle dorsiflexion/extension plantaire.

    La mobilité faible de la cheville est souvent la raison derrière les problèmes de squat, clean and jerk, snatch, overhead squat, front squat, back squat, etc.

    Pour performer un bon squat, il faut avoir la capacité à garder le dos droit, avoir les genoux qui suivent l’alignement des orteils (légèrement vers l’extérieur) et garder les talons au sol.

    Pour savoir si vous avez une mobilité normale, nous avons un test qui vous permettra de le savoir. C’est le test de la dorsiflexion agenouillée. Vous pouvez aller voir la vidéo pour plus de détails

     

    Réussite Échec
    le genou peut toucher au mur à une distance de 5 pouces ou plus le genou ne peut toucher le mur à une distance de 5 pouces ou plus
    le talon reste fermement appuyé au sol le talon se soulève du sol
    le genou reste aligné avec les orteils le genou s’effondre vers l’intérieur (Valgus collapse) afin de toucher le mur
    Aucune douleur ressentie Douleur ressentie

    Dans le prochain texte, nous parlerons des 2 principales restrictions qui limitent votre capacité à performer un squat : les restrictions articulaires et les restrictions des tissus mous (muscles, ligaments et tendons).