(514) 596-1010 Réservations WoD du jour
  • 06JUIL 2014
    Détermination et planification

    Détermination et planification

    En fin de semaine passée s’est tenue la compétition Tuff Stuff, où la gang de CapOp a pu aller valider ses capacités physiques après l’entraînement des dernières semaines. Le résultat de tout ça est que CapOp a eu une 3e place pour l’équipe composée de Sacha, Olivia et Caroline dans la catégorie scaled, une première place chez les femmes pour Stéphanie dans la catégorie scaled, une 2e place chez les femmes pour Isabelle dans la catégorie master, et une 3e place pour Francis dans la catégorie master homme.

    Félicitations à vous tous! Vos résultats sont le reflet de vos efforts à l’entraînement et des capacités que vous développez depuis vos débuts dans le CrossFit. Pour certains d’entre vous, c’était votre première participation, et vous en ressortez avec plusieurs leçons apprises.

    Que retient-on de cette compétition par rapport à l’entraînement journalier que vous faites?

    1. La qualité d’exécution et la maîtrise de vos mouvements à l’entraînement se reflètent directement sous la fatigue et le stress.
    2. Vous êtes toujours mieux avec un tempo régulier au début de votre WoD pour vous permettre d’accélérer à la fin.
    3. La planification d’un WoD avant de l’exécuter est primordiale.
    4. La nutrition, l’hydratation et la gestion du stress avant, pendant et après le WoD sont vitales à votre santé athlétique.

    Concrètement qu’entendons-nous par tout ça?

    1- La qualité de votre patron moteur, que vous développez à l’entraînement, sera celui qui sera mis de l’avant en période de stress et de fatigue. Si votre clean n’est pas exécuté parfaitement en période d’entraînement, il ne deviendra pas plus efficace à la fin d’un « ladder ». Résultat : vous vous fatiguez plus rapidement et vous dépensez plus d’énergie pour un même mouvement.

    2- On discutait lors de la compétition de la phrase: « what would Rich do? » La réponse : « Rich garderait un tempo régulier pour accélérer à la fin. »  La plupart des WoD sont une question d’efficacité et de planification. Si vous partez trop rapidement, vous allez manquer d’énergie dans la moitié de votre WoD et votre esprit ne pourra pas considérer terminer la tâche proposée.  Pour un WoD avec plusieurs rounds, partez avec un tempo avec lequel vous envisagez terminer. S’il vous reste de l’énergie à la fin, bonne nouvelle : c’est le temps de sprinter.

    3- La planification et le tempo vont de pair, mais ici, je parle plus de considérer vos forces et faiblesses avec les mouvements proposés.  Une fois cela identifié, il ne reste plus qu’à se faire une planification de décomposition des répétions. Pour un 15 pull-ups, est-ce que je peux les maintenir pendant 3 rounds sans les briser? Si ce n’est pas le cas, vous allez devoir déterminer un plan qui va vous permettre de rester efficace pour vos 3 rounds, tout en respectant une bonne gestion de pause.  Ici, il n’y a pas de recette magique.  Il faut seulement bien se connaître ou faire appel à son entraîneur.

    4- Tout l’aspect de la nutrition, l’hydratation et l’hygiène de vie doivent être tenus en ligne de compte pour avoir une performance optimale lors de l’entraînement, et lors de la compétition. Votre corps est une Ferrari, donc vous allez mettre la meilleure essence possible, la rentrer au garage pour une vérification de routine, et pas trop lui en demander jour après jour.  Je n’entrerai pas plus loin sur le sujet parce qu’on peut rapidement s’éterniser et s’embourber.

    Pour vous, quelle est votre plus grande leçon apprise en entraînement ou en compétition?