(514) 596-1010 Réservations WoD du jour
  • 25AVR 2012
    « Je ne suis pas flexible! » Ce n’est pas une raison

    « Je ne suis pas flexible! » Ce n’est pas une raison

    La fameuse mobilité… Vous savez cette capacité qui va vous permettre d’atteindre une position idéale dans un mouvement donné. Par cette mobilité le mouvement sera exécuté sans restriction par vos muscles et vos tendons.

    Vous avez tous et toutes des mouvements soit de gymnastique, d’haltérophilie ou de « powerlifting » qui vous cause des problèmes parce que vous n’êtes pas en mesure d’atteindre une position parfaite pour leurs exécutions. D’accord, il y  a une portion technique que nous vous enseignons et qui va corriger une partie de cette problématique. Nous travaillons aussi avec des exercices de mobilités pour corriger ces postures avec vous. Par contre, le temps passé à la boite n’est généralement pas assez long pour régler vos problèmes plus profondeur.

    Il revient donc à VOUS de travailler jour après jour pour enlever l’excuse de la flexibilité dans votre vocabulaire.

    Si vous ne savez pas par ou commencer. Vous pouvez demander à un des entraîneurs de la boite de vous guider. Sinon, si vous êtes au bureau et avez du temps à tuer, vous pouvez aller visionner les excellents et très instructifs vidéos de KStar sur son blog: Mobility WoD. Armé de ses nouvelles connaissances, vous pourrez les mettre en pratique jour après jour.

    Pourquoi devriez-vous tendre à améliorer votre amplitude de mouvement? Cette restriction sur votre corps est comme si vous essayez d’avancer avec votre voiture tout en gardant le pied sur la pédale de frein. D’accord, vous allez avancer, peut-être pas aussi vite que vous voulez et avec en prime de l’usure sur la mécanique. En gardant cette analogie en tête, ce n’est pas une manière efficace pour déplacer vos membres ainsi que votre corps dans l’espace. Cette restriction de mouvement est un frein qui vous empêche d’exprimer votre plein potentiel de force et par le fait même d’endurance.

    Mais, quand devrions-nous travailler à améliorer notre mobilité? J’aime bien le concept de: « vous y pensez alors faite quelque chose de productif ». Par exemple: Vous vous rendez compte que votre posture assise devant votre ordinateur laisse à désirer, corrigez la. Vous attendez le métro, allez-y avec un squat dans toute sa profondeur et restez-y 1 bonne minute. Ou je veux en venir, c’est que le travail sur votre posture, amplitude de mouvement et mobilité peut se faire à coup de minute ici et là durant votre journée. Additionné le tout à la fin de cette même journée vous allez avoir un 5 minutes et plus de fait.

    Par contre, avant une séance de CrossFit, après un échauffement, vous devriez y aller avec du travail de manière plus dynamique comme avec de la PNF. Vous ne voulez surtout pas forcer un muscle qui est froid pour aller dans une direction qui est normalement restreinte. Dans un premier temps vous risquer de déchirer un muscle et aussi,  rappelez-vous que cette nouvelle amplitude de mouvement acquise lors d’un étirement est une amplitude plus faible côté musculaire. Donc possiblement pas une bonne idée avant des levés en charge maximales.

    En terminant, il va toujours rester des amplitudes de mouvements qui seront restreintes pour certain individu. Dans ces cas-là, allez donc consulter un spécialiste en commençant par les les plus doux qui sont à mon avis: massothérapeute et ostéopathe.

     

    Les lectures du jour: