(514) 596-1010 Réservations WoD du jour
  • 02AOûT 2012

    L’hydratation et la posture pour prévenir les blessures

    sigg water bottles

    L’hydratation est importante, nous le savons tous. Selon les nutritionnistes (celles qui se tiennent à jour des études scientifiques),  les athlètes devraient boire 3L d’eau par jour, et pour ceux qui mangent une diète haute en protéine, 4L d’eau pour aider les reins. Un petit truc, achetez-vous une belle bouteille, indestructible, sans plastique, que vous trainerez avec vous comme une meilleure amie (Les bouteilles SIGG font bien l’affaire parmi d’autres marques).

    Je remarque, en tant que massothérapeute, la qualité de vos tissus musculaires, ce que l’on appelle état tissulaire. Si vous arrivez avec une blessure, et que par ailleurs vous avez aussi la peau très sèche qui boit toute mon huile, et bien l’hydratation pourrait avoir été déficiente.

    Quand je parle d’hydratation, oui, il y a la quantité d’eau, mais saviez-vous qu’une mauvaise posture (disques compressés, épaules en rotation interne, affaissement du sternum, cou vers l’avant) empêche l’espace nécessaire au collagène et tissus spongieux pour réhydrater tout ce beau système ? Il n’y a tout simplement pas de place entre les disques et les articulations mal utilisées pour se réhydrater, donc davantage de blessures et moins de récupération possible. 4 Litres d’eau directement dans les égouts! Tant de travail pour si peu.

    Pourquoi dirais-je cela, moi qui ne suis pas médecin et simple thérapeute des muscles ? En respect avec les notions d’une de mes gurus posturales, la thérapeute et professeure posturale Esther Gokhale[1], une bonne posture, qui utilise les articulations et les vertèbres d’une manière à structurellement les laisser respirer sans effort et selon leur design naturel, permet l’espace entre les structures pour absorber l’eau et commencer le travail de la récupération athlétique. Davantage, une bonne posture, combinée à une hydratation suffisante, prévient les blessures et la dégénération des articulations.

    Je vous invite à lire l’article attaché[2] à mon texte écrit par un athlète qui, comme vous et moi, compose avec la réalité de la vie moderne : les chaises, les ordinateurs, etc, qui nous décomposent entre nos entraînement si nous ne faisons pas attention.  Cette personne s’est intéressée à la méthode de Esther Gokhale et l’applique même en levant des gros poids, afin de prévenir les blessures. Quelques trucs sont disponibles également sur son site internet, trucs à appliquer au quotidien qui complémentent les notions apprises à la boîte de CapOp et qui rejoignent les principes de base enseignés par nos coachs compétents.

    Esther Gockale en train de tarvailler

    Bonne nouvelle ! Esther Gokhale viendra spécialement de la Californie en visite sur la Rive-Sud de Montréal au début du mois de novembre 2012 pour donner un séminaire de trois jours sur la rééducation posturale (image de Gokhale en train de rééduquer un individu à s’asseoir). Pour les gens blessés de longue date, les gens qui ont des hernies discales, les tendinites répétitives, etc., ou tous ceux qui sont prêts à investir dans une rééducation posturale pour se sauver une bonne fois pour toutes de la douleur chronique, c’est votre chance. Une fin de semaine complète et dispendieuse, mais plutôt un investissement final pour terminer la douleur. Plus de détails à suivre, surveillez le poster à la boîte.

    Le mot de la fin : Hydratation et bonne posture pour s’hydrater efficacement afin de préserver nos articulations et prévenir les blessures !

    Bon entraînement à tous et respectez-votre design!