fbpx

It's all about you!

It's all about you!

La responsabilité dans les mains de quelqu’un d’autre.

Dans le monde où l’on vie, on est rendu très bon à remettre entre les mains d’autrui le fait de trouver une solution à nos problèmes. Dans le monde de l’entraînement et de la santé ça prend souvent la tournure de : défi 6 semaines pour retrouver un popotin d’enfer, 30 jours dans alcool, Moé je fais la diète Keto/crudivore/breatharian, détox 6 semaines, jus de céleri, etc.

Là ou je veux en venir, c‘est ce qui t’arrive, tu en es le responsable et tu ne devrais pas remettre entre les mains de quelqu’un d’autre le travail nécessaire pour le régler. Qu‘on se comprenne bien, mon affirmation n’est pas une doctrine à respecter. Je suis conscient qu‘il y a de la nuance à avoir face au problème et au degré à laquelle ce dernier complique ta vie.

Entendez-moi bien, je suis dans le domaine de la santé et je comprends que c’est une grosse business (4.2 Milliard en 2019) Par contre, je crois qu‘on fait fausse route dans cette approche. Oui, on s’assure perpétuellement d’avoir accès à des tonnes de clients qui recherchent une solution, mais en final et moralement, on ne règle pas le problème. C’est selon moi un sujet de podcast pour plus tard.

Le problème :

Le problème est où vous allez me dire. Là ou je rencontre une embûche, c’est que oui le client va avoir du succès parce qu‘il est encadré par le défi/groupe, mais on ne le rend pas autonome. Nous n’adressons pas la raison qui l’a apporté dans l’état où il est. Je m’explique :

Partons de la prémisse que tous les gens sont capables d’identifier un aliment qui est santé. On met 100 assiettes avec différentes compositions de repas et tous et chacun seront capable de classer les plats dans 2 catégories soit santé ou douteux. Alors pourquoi les gens ne font pas les bons choix quand vient le temps de s’alimenter ? Vous allez me dire que les gens sont stressés, pressés, pas préparés, pas de volontés, etc. Oui se sont tous des arguments valables, mais, nous ne sommes pas à la source du problème. Pourquoi les gens ne sont pas en mesure de faire un sacrifice au moment présent au nom d’un plus grand succès/confort/résultats possible dans le futur ?

Faites la rencontre de Timmy:

Considérons la suivante : une personne, on va l’appeler Timmy qui à un surplus de poids et qui viens consulter un spécialiste (Peu importe, cette personne offre une solution intéressante.) Timmy va vouloir avoir un plan alimentaire et se faire dire quoi manger et à quel moment. Le problème (je sais, y a des nuances.) c’est que cette personne ne sera jamais indépendante. Dès que sa composition corporelle de rêve sera atteinte (son objectif) Timmy va reprendre graduellement son poids pour se retrouver 1-2 ans plus tard à la recherche d’une nouvelle solution.

Timmy n’a jamais pris le temps de se demander, malgré sa connaissance de ce qu’il doit manger et ce même équipé d’un plan pourquoi il continue à avoir une mauvaise relation avec la nourriture. Notre spécialiste à identifier que Timmy mangeait entre les repas. Timmy sait que cette habitude n’est pas garante de succès pour lui, mais il continue jour après jour.

En gros, Timmy se sent mal :

Le problème est que Timmy n’est pas heureux à son travail. Donc quand il mange entre les repas, il se sent bien pendant un moment. (merci à la dopamine) Pendant ce bref instant, il n’a pas réglé son malaise. Il se sent juste moins mal-heureux. De retour à son poste, l’état misérable revient et il attend son prochain moment de bonheur pour lui donner l’impression que ça vie n’est pas aussi mauvaise. Ce moment de bonheur peut prendre différents visages en fonction du moment. Que ce soit, un verre de vin au souper, la pizza du samedi soir, ton smoothie du matin, etc. La cause première de ses actions alimentaires quotidiennes n’est toujours pas identifiées. Timmy n’est probablement même pas conscient parce qu‘il n’a jamais pris le temps de se demander pourquoi.

Comment on règle ça ?

C’est là que ça se complique et que le spécialiste à une responsabilité. Oui, pour des cas très problématiques, il est important de consulter un spécialiste, mais ce dernier devrait promouvoir la responsabilisation et l’autonomie.

Revenons au cas de Timmy. Ce n’est pas en lui disant quoi faire, mais, plus en le guidant pour qu’il découvre la cause première de son problème. C’est ici que l’entraînement vient à la rescousse. Par l’entraînement et à force de côtoyer son entraîneur, Timmy bâtit son estime de soit et un environnement de confiance et de sécurité. Cet environnement va permettre à Timmy de s’exprimer et/ou passer de l’agressivité dans un entraînement et finalement gagner. En gagnant, lors d’une épreuve difficile qui est bien dosée, son estime de soi se voit renforcer. Cette dernière va l’aider à prendre de meilleurs décision parce que sa perception de lui-même se retrouve bonifier.

De son côté Timmy, aurait tout à gagner de s’arrêter, sans distraction et se poser des questions :

– Qu‘est–ce qui m’intéresse et me passionne ?
– Est–ce que je suis heureux présentement (réellement) ?
– Si 1 million arrive dans mon compte demain matin, qu‘est–ce qui change dans ma vie ?
– Qu’est-ce que j’apporte à ma famille, amis, entourage, etc?

C’est facile de s’étourdir avec tout les stimulants de la vie pour arrêter de se sentir mal, mais la cause première n’est jamais identifié et tu ne seras jamais vraiment heureux et toujours à la rechercher d’un truc pour régler tes problèmes. Prends en charge ta situation, approprie toi la responsabilité de ce qui ne marche pas et trouve des solutions.

Vous ne trouvez pas que la relation spécialiste et client ressemble étrangement aux indulgences Chrétienne ? Vous savez cette pratique Catholique qui se voulait un moyen de diminuer les temps passé au purgatoire suite à ses pêchés. Donc, en gros, tu avais fait quelques choses de mal devant l’église, l’indulgence te permettait de passer go sans arrêter trop longtemps au purgatoire et allez presque directement au ciel.

Avec le nutritionniste/spécialise, pour Timmy, c’est facile, il remet la responsabilité de son problème dans les mains de quelqu’un d’autre. Comme avec l’indulgence. Ce n’est pas parce que tu as donné 10 pences à l’église que ta faute est réglée. Idem pour Timmy, ce n’est pas en donnant 120 $ à son nutritionniste que son problème va disparaître sur le long terme. Parce que la raison première pourquoi il a pêché n’est toujours pas réglé…

Merci pour la lecture

Coach Math

Cet article t'a plu, pourquoi ne pas le partager?

Coach Mathieu

Coach Mathieu

Sometimes Life sucks

Tu veux recevoir plus de contenus comme celui-ci, abonne-toi !

en_CAEN
fr_CAFR en_CAEN

ÉVALUATION SANTÉ MAINTENANT

Personal informations

When are you available ?

More about you...

If you have already practiced crossfit, please specify in which crossfit center below.