Toi et ton “p’tit gros”

Toi et ton “p’tit gros”

Sans le savoir, tu partages ton existence avec un p’tit gros. Tu sais ce jeune enfant qui fait des crises apocalyptiques quand tu lui refuses ses aliments préférés. Pour certains, il est plus caractériel tandis que pour d’autres, il y a une belle relation de coexistence.

Le p’tit gros c’est qui ?

Tu te rappelles quand je te parlais de Mike et John lors d’un dernier billet ? Ils sont 2 archétypes qui représentent ton système para-sympatique et sympathique. Je te dirais que ton p’tit gros est un aspect de John qui cherche une victoire pour t’aider à bien te sentir. Tu sais, le genre de victoire, quand tu es nerveux et que rien ne marche comme tu veux. Tu vas te chercher un “fix” avec un aliment et par la suite, tu te sens mieux.

Il est là pour te faire changer d’état quand tu as l’impression de ne plus gagner avec ton travail, relation, objectifs, etc.

Rappel toi qu’à un moment dans l’histoire de l’occident, le fait d’avoir faim impliquait de devoir bouger pour se trouver de la nourriture et se faire à manger. Bref d’aller vers l’action. La livraison de nourriture à la maison n’était pas chose courante il y a de cela 40 ans.

Ton p’tit gros est un stimulant vers l’action.

Qu’est-ce qu’on fait avec ?

Même pour celui qui a une belle relation avec son p’tit gros, il peut lui arriver de le voir faire une crise et pour réussir à le calmer, tu lui donneras ce qu’il demande. La clef réside dans le développement d’une bonne relation avec lui. Pas trop de restriction et pas trop d’indulgence.

Les plans alimentaires, les restrictions 28 jours, les nouveaux modes alimentaires miraculeux ne font que lui apporter des contraintes. Une fois la lune de miel passée avec ces solutions, tu te retrouves dans un mode misérable ou tu ne réussis plus. Voilà tout ce qu’il fallait pour que ton p’tit gros remonte à la surface et exige une gâterie. À ce moment, sa colère n’a pas de limites.

L’idée est d’avoir un bon équilibre avec lui. Tu te rappelles des 5 facteurs pour garder un poids santé ? Un des 5 est ton estime de soi.

Ton estime de soi

Pour être en mesure de cohabiter avec ton p’tit gros, tu dois reconnaître que tu es une personne qui ne peut pas être parfaite en tout temps. Tu as tes hauts et tes bas. Des moments où tu es plus solide face à l’adversité. Bref, tu fais du mieux que tu peux avec ce que la vie t’envoie.

Imagine que tu arrives à entendre ton p’tit gros qui se réveille et qui veut piquer une crise. Imagine pouvoir prendre conscience de la situation qui l’a fait remonter à la surface. Est-ce que tu crois que serais en mesure d’intervenir avant que la situation explose ?

Est-ce possible que chacune de ces interventions fructueuses ou qui limite les dégâts pourraient être un plus pour ton estime ?

Il n’y pas de secrets. Reconnais tes réussites aussi petites soient-elles.

Comment tu le gères ?

La première étape est de reconnaître son influence sur toi. Quels sont les éléments qui le font remonter à la surface ? Y a t’il d’autres action que la nourriture pour le calmer ?

Est-ce que toutes ces restrictions alimentaires que tu t’imposes ne font que le rendre plus caractériel ?

Tu sais, le but n’est pas de le faire taire à tout jamais. Il y a des moments dans ta vie ou une bière entre ami avec une pizza et de la crème glacée vont avoir leur place. Si cette routine revient trop souvent et sous le coup d’émotion, il y a un problème que tu dois régler.

Vise une densité et une qualité alimentaire. Si tu es bien et assez nourri avec de la variété, de la densité et une qualité nutritionnelle, c’est beaucoup plus facile de le tenir tranquille. Quand tu es sous-alimenté, ton p’tit gros va te faire savoir qu’il a faim avec une crise.

Commence avec 3 repas par jour avec une protéine animale, des légumes et un peu de féculent. Le tout, calmement assis et sans distraction. Prends une heure par la suite pour te détendre et digérer.

Fait ça de manière régulière pendant 1 mois et tu vas voir que ton p’tit gros va se calmer 😉

Cet article t'a plu, pourquoi ne pas le partager?

Coach Mathieu

Coach Mathieu

Sometimes Life sucks

Tu veux recevoir plus de contenus comme celui-ci, abonne-toi !

en_CAEN

ÉVALUATION SANTÉ MAINTENANT